Narcís Darder i Bosch

(1923 Pontós – 2006 Bàscara)

Narcis travaillait dans le secteur de la métallurgie. La photographie était un passetemps qui remontait aux années 40, même s'il n'eut sa première camera jusqu'à passée l'année 45. En 1982 il monta son propre laboratoire photographique. Son œuvre a été exposé dans diverses entités publiques comme l'Institut des Études Photographiques de Catalunya et il a aussi des œuvres dans des collections privées en France, Italie, Allemagne, Hollande, Cuba et Espagne (Fundació Vilacasas).
Il voulait capturer des fragments poétiques de la vie de tous les jours, en donnant le premier rôle aux personnes anonymes qu'il photographiait, présents dans presque toute son œuvre. Il nous montre des gens, de simples inconnus qui, grâce à lui, ne passent plus inaperçus. Il capturait des instants poétiques de réalité populaire et les partage avec nous. Il sublime le quotidien.
Son œuvre est un témoignage visuel d'une époque vécue mais ici les images émeuvent ; c'est la raison d'être de l'Art. Ici la photographie dépasse le reportage documentaire, elle préserve et retient l'essence même d'une époque.