Céline Cavallin

Céline est née à Toulouse en 1979. Elle suit des études de « couture flou » pendant quatre ans. Après un an d’étude en histoire de l'art à Toulouse, elle intègre les Beaux-Arts de Marseille, se spécialise en design et obtient son DNAP avec mention en 2003, puis son DNSEP avec les félicitations en 2005 sur le thème de «l'ornement, l’icône et la recombinatoire». En 2003, elle participe a un programme d'échange de 4 mois au California College of Art de San Francisco où elle étudie la bijouterie, la mode et le tissage. De retour à Toulouse, elle crée son propre atelier de céramique en 2008.
Céline a pris le parti de ne pas travailler avec un tour de potier. Elle explore donc toutes les autres possibilités comme l'estampage, le coulage, le modelage...

Elle crée des pièces décoratives et fonctionnelles, d'une apparente simplicité mais ici utilise la technique du «coulage». Cette technique consiste à verser de la barbotine de porcelaine dans un moule de plâtre. Il faut remplir le moule et attendre qu'il absorbe l’humidité et durcisse la barbotine, alors la durée dépend de l’épaisseur voulue.      
  La pièce est alors démoulée sans être complètement sèche: elle est au stade de ce qui s’appelle «la dureté du cuir» et cette étape est très délicate. Elle est passionnée par le motif, la répétition et la recombinatoire*. Elle focalise toute son attention sur la forme qui est en elle-même l'élément décoratif. Elle conjugue un
répertoire de motifs géométriques et naturels déclinés sur des contenants de différentes tailles (tasses, mugs, bols, saladiers). La répétition des ailettes et des écailles, entres autres formes, donnent une dynamique moderne à ses œuvres. Ses pièces sont sympathiques, aussi poétiques que design.

 

 

*La recombinatoire est un terme regroupant plusieurs pratiques artistiques contemporaines comme le collage, le mixage, le détournement, le ready-made etc.