Alain Steinmetz

Alain est né en 1950 en Alsace. Il fait des études de médecine à Strasbourg et puis s’y s’installe de 1981 jusqu’en 2002 comme médecin généraliste. Il découvre le verre chez son ami Maurice Dusapin, collectionneur de verre ancien et contemporain qui l’introduit dans le monde des verriers. Il débute sa formation de verre soufflé en 1998 à Réclainville chez Patrick Lepage, puis en 1999 chez Allain Guillot longtemps formateur au CERFAV (Centre Européen de la Recherches et de Formation aux Arts Verriers) et Meilleur ouvrier de France. Dès 1998 il monte son propre atelier en construisant lui-même tout le matériel nécessaire.

Le verre est dans un four de fusion chauffé en permanence à 1350º, il fait une première «cueillie» de verre transparent, y ajoute la décoration «en intercalaires» et fait une nouvelle «cueillie» de verre transparent. Puis il souffle le verre et le forme à la main, sans moule, isolée de la pièce incandescente à l’aide de papier journal mouillé. La pièce redescend à température ambiante grâce à une arche de cuisson qui décroît de 20º par heure, garantissant l’élimination des tensions internes et donc la longévité de la pièce.

Il a un souffle mesuré et créateur. Chaque pièce est un défi, mais à chaque fois il arrive à capturer la beauté de la lumière et de la transparence. Avec la collection «iroises» il semble avoir figé des joyaux colorés dans un écrin de verre et sa collection «nautile» retranscrit les graphismes d’un monde marin.

      

Les prix vont de 250 € à 750 €.